Ronflement et apnèe

Le ronflement désigne le bruit respiratoire que produit un dormeur. Ce bruit traduit la vibration des tissus de la gorge détendus par le sommeil. Le ronflement chronique ne doit plus être traité comme un phénomène normal, 
un objet de dérision, 
ou la cause assez fréquente d'une mésentente conjugale. Ce bruit pouvant atteindre 100 décibels est le résultat d'une vibration des tissus mous respiratoires (dits naso-pharyngés : voile du palais, base de la langue et parois pharyngées).

Le syndrome d'apnées du sommeil (« SAS ») ou plus précisément syndrome d'apnées-hypopnées du sommeil (« SAHS ») est un trouble du sommeil caractérisé par un arrêt du flux respiratoire (apnée) ou une diminution de ce flux (hypopnée). Ce trouble , lorsqu'il est important, est une vèritable maladie.

Le dèpistage est important par l'interrogatoire, le bilan clinique, les explorations (polygraphie ou polysomnographie).

Plusieurs traitements sont à notre disposition: règles d'hygiène de vie, radiofrèquence, orthèse d'avancée mandibulaire, appareillage par PPC, chirurgie du voile et des amygdales, ...

L'enfant ronfle peu mais la pathologie obstructive du sommeil est aussi importante que chez l'adulte. Le dèpistage précoce permet une meilleure prise en charge 

  •  

courtesy of webmatter.de